Aller au contenu


Les mineurs non accompagnés arrivant à Brest sont logés dans des hôtels en attendant l’évaluation de leur dossier par le CDAS.
Quand ils ne sont pas reconnus mineurs par le CDAS, les jeunes sont mis à la rue en général du jour au lendemain.

ADJIM recherche en permanence des familles pour les accueillir quelques jours en urgence ou à plus long terme.

Autour de chaque jeune nous constituons un réseau de deux ou trois familles qui l’hébergent. Parfois nous faisons appel à d’autres collectifs qui existent sur le pays de Brest.

Quand il devient majeur le jeune peut éventuellement rejoindre la Maison des majeurs (collectif 100 pour un toit) pour laisser la place à de nouveaux mineurs.

Un contrat d’accueil est signé entre le jeune et ADJIM.

Le jeune est accompagné jusqu’à la fin de sa scolarité. L’accueil est renégocié à chaque obtention de diplôme.